Marie-Anne Baccichet

DSC_0473DSC_0469DSC_0459DSC_0462

Sous

Sous

2012

en collaboration avec Damien Charamel

dimension variable

textile rigidifié, bande sonore

Elle nous attire, elle nous capte, toute blanche qu’elle soit, à la limite de la disparition. On la reconnait, c’est notre cabane, celle dans laquelle on se réfugie, celle qui nous protège. On s’y sent en sécurité, et pourtant, elle est bien fragile. Ses murs de cotons nous rassurent. Ils sont une barrière à un extérieur, hostile
à nos yeux. A l’intérieur, on se fait tout petit. La magie opère, on est invisible à leurs yeux, tels des fantômes immobiles.
A l’intérieur, notre imaginaire décuple, on se raconte des histoires, on y joue, on y vit.